Siège de membre permanent de la France au Conseil de sécurité de l’ONU

Communiqué,
le 5 octobre 2021

SIÈGE DE MEMBRE PERMANENT DE LA FRANCE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L’ONU

Le 22 septembre, suite à un article paru dans The Telegraph – média anglo-saxon, l’Élysée a démenti vouloir mettre à disposition de l’UE le siège de membre permanent de la France au Conseil de sécurité de l’ONU. Cette « intox » pourrait s’avérer crédible, au moment où le président actuel de la France, perdu dans ces rêves, doublés d’une fuite en avant, est à la recherche d’une reconnaissance sur la scène européenne, au détriment des intérêts stratégiques et historiques de la France, seul pays au monde à avoir des territoires sur les 5 continents et ceci au moment même où notre pays est humilié par les Anglo-saxons dans l’affaire des sous-marins australiens. L’actuel président français ne semble toujours pas avoir admis la détermination de l’immense majorité des Etats- membres de l’UE, à vouloir rester dans le giron de l’OTAN, organisation qui ne parait plus être motivée par sa raison d’être d’origine et dont la priorité actuelle consiste pour l’essentiel à nuire à l’influence de la Russie et à fermer les yeux sur l’occupation illégale et illégitime de Chypre par les forces turques depuis 1974 et ses provocations répétées à l’égard de ses voisins grecs et arméniens, sans même parler de la présence illégale de ses troupes dans le nord-ouest de la Syrie.

Jean-Jacques GAY
Vice-Président du R.O.U.E.

Réagir sur cet article, cliquez ici
Une réponse vous sera transmise dans les meilleurs délais.