La France vient de subir la barbarie de Daech

COMMUNIQUÉ,
le 14 novembre 2015,

LA FRANCE VIENT DE SUBIR LA BARBARIE de DAECH

La France vient de subir la barbarie de Daech et de ses affiliés. Leur fanatisme sanglant a endeuillé notre pays. Ils l’ont frappé, par haine des valeurs séculaires et laïques dont il est porteur. Mais la France saura les défendre et les préserver, en communion avec les autres nations européennes attachées aux principes de liberté, de dignité et de respect de la personne humaine. Ils sauront rejeter l’obscurantisme et la violence, que ces organisations incarnent. Pour les mettre hors d’état de nuire, le combat doit-être mené à l’intérieur et à l’extérieur des frontières de l’Europe.

À l’intérieur de la France, il revient aux autorités politiques de mesurer l’extrême gravité de la situation et de prendre, sans faiblesse, les dispositions relatives à la protection, l’interpellation et la pénalisation des criminels qui ont perpétré, de sang-froid, ces assassinats. Des mesures, dont nous nous félicitons, viennent d’être prises par le Président de la République. Que l’État d’Urgence décrété soit l’occasion de frapper, vite et fort tous les réseaux terroristes qui sévissent sur notre sol. Mais il convient, également, qu’à l’avenir, la défense de nos valeurs exclue toute naïveté.

À l’extérieur il ne s’agit plus de finasser sur les alliances à contracter, pour combattre le mal absolu, que constitue Daech. Toutes les forces aujourd’hui engagées doivent se rassembler, sans préalable, pour éradiquer cette organisation démoniaque. Tous les pays qui sont victimes du terrorisme ont un devoir d’efficacité, que peut seul donner, l’unité de leur combat

Notre profonde compassion et notre solidarité républicaine va à toutes les victimes des drames, que nous venons de vivre, à ces morts innocents et à leurs proches broyés par une si cruelle épreuve.

Pour le Bureau National
Michel GRIMARD
Président du ROUE

Réagir sur cet article, cliquez ici
Une réponse vous sera transmise dans les meilleurs délais.