Inauguration de l’exposition “L’enfance déportée” à Paris

Posté dans : Discours 0

DISCOURS,
le 28 janvier 2015,

 

Discours de Michel GRIMARD Président du ROUE pour l’inauguration de l’exposition “L’ENFANCE DÉPORTÉE” dans les locaux du Centre de Russie pour la Science et la Culture à Paris


RENDONS JUSTICE À UNE EXPOSITION BOYCOTTÉE

La mémoire ne peut s’éteindre, quand la négation de toute humanité conduit à la métamorphose de l’homme en bête immonde, capable de toutes atrocités.
Le soixante dixième anniversaire de la libération du camp de concentration d’Auschwitz par l’Armée Rouge, dont on connaît l’essentielle contribution à l’effondrement du nazisme, rappelle l’horreur de l’idéologie nazie.

L’holocauste, ce génocide du peuple juif, programmé par un esprit démoniaque et exécuté par une armée de soldats pervers, noirs comme leur conscience et arborant la tête de mort dont ils étaient porteurs, restera une tache indélébile, que rien n’effacera. L’histoire n’est pas exempte d’actes de barbaries, mais la volonté d’élimination de tout un peuple de la surface de la terre, n’a pas d’exemple et l’horreur des conditions de son exécution, non plus.

Le Rassemblement pour l’Organisation de l’Unité Européenne, ne peut être absent de cette commémoration, qui doit maintenir les esprits en éveil. Il a choisi de parrainer un drame moins connu, mais tout aussi significatif et particulièrement poignant, puisqu’il s’agit de la déportation d’enfants dans le camp de concentration et d’extermination, Salaspils en Lettonie.
Dans ce camp près de 12 000 enfants périrent, dont certains de moins de 6 ans, préalablement séparés de leur mère.

Il est profondément regrettable que la Lettonie ait fait annuler l’exposition, qui devait se tenir à L’UNESCO à Paris, sur cette question. Nous la reprenons à notre compte, car un tel drame transcende toute considération et rend mesquine, toute raison qui veut l’ignorer.

Nous sommes donc très heureux de pouvoir aider à ce devoir de  mémoire, en présentant cette exposition, que l’honneur et le respect dû à toutes les victimes du nazisme, nous impose

Michel GRIMARD
Président du ROUE

Pour visualiser :

– L’affiche créée par le C.R.S.C. pour l’exposition, cliquez ici

– La vidéo de présentation de l’exposition dans les locaux du S.R.S.C., cliquez ici

Réagir sur cet article, cliquez ici
Une réponse vous sera transmise dans les meilleurs délais.