L’Europe ne peut éviter une refonte de son architecture de sécurité

Accueil  »  Actualités  »  L’Europe ne peut éviter une refonte de son architecture de sécurité
Oct 6, 2011 Commentaires fermés sur L’Europe ne peut éviter une refonte de son architecture de sécurité giulietta

DÎNER DÉBAT,
Le 6 octobre 2011,

Le Rassemblement pour l’Organisation de l’Unité Européenne (R.O.U.E.)
En collaboration avec
l’Institut de la Démocratie et de la Coopération (I.D.C.)
Ont organisé un dîner débat au Sénat sur le Thème

 » L’Europe ne peut éviter une refonte de son architecture de sécurité« 

 

Avec la participation de Yves DENIAUD, Député de l’Orne, Daniel GARRIGUE, Député de la Dordogne, de Aymeri de MONTESQUIOU, Sénateur du Gers et Dmitri ROGOZINE, Ambassadeur de la Fédération de Russie auprès de l’OTAN.

 

Ce dîner débat a permis à l’ambassadeur Rogozine, de rappeler la position de la Fédération de Russie par rapport au projet des États-Unis et de l’OTAN de se doter, en Europe de l’est, d’une capacité de Défense Antimissile pour assurer la protection du territoire et des populations dans les pays européens de l’Alliance.

Dès le sommet de l’Alliance, le 20 novembre 2010, le président Sarkozy avait insisté sur le désir de coopérer étroitement avec la Russie. Cette volonté a permis une approche plus positive dans les relations entre l’OTAN et la Russie.

 

Dès le sommet de l’Alliance, le 20 novembre 2010, le président Sarkozy avait insisté sur le désir de coopérer étroitement avec la Russie. Cette volonté a permis une approche plus positive dans les relations entre l’OTAN et la Russie. Mais bien des difficultés demeurent, notamment sur le futur système de Défense Antimissile. Les parlementaires français se sont félicités de cette nouvelle vision des rapports Franco-Russe. Ils ont rappelé leur souhait que s’élabore un traité entre l’OTAN et la Russie garantissant le respect mutuel des engagements.

Le Débat a été modéré par Natalia Narochnitskaya, présidente de l’IDC, et Michel Grimard, président du R.O.U.E.